un artiste étant -presque par définition- quelqu'un qui voyage autant qu'il fait voyager, le bilan carbone de nos activités est assez désastreux, surtout quand on trimballe un décor, ce qui est le cas de presque tout le monde...
Il n'y a que le chômage qui soit vertueux!