On ne le sait pas toujours mais une majeure partie du budget de l'Etat en matière de Culture est consacrée au Patrimoine.

       Le Patrimoine, ce truc qui nous structure, nous définit, enjolive notre identité, à nous "français" et qui nous tue un peu aussi, nonobstant. En ce domaine, l'adage bien connu "on ne peut pas être et avoir été" conviendrait assez bien. Armurés de ce patrimoine culturel, artistique, historique, linguistique et architectural, voire social, dont nous nous enorguillissons, les conservateurs hystériques de tous poils ont beau jeu de poser leurs chausse-trappes à toute remise en cause du sacro-saint glorieux passé qui nous caractérise. Ce qui ne fait pas de nous des terriens particulièrement inventifs au demeurant.
       Depuis quelques années, le patrimoine est célébré en grandes et petites pompes à travers les "Journées du Patrimoine" qui permettent à tout un chacun de communier dans ce grand bain de pierres et de sueur qui jalonne notre histoire et notre pays.
       Fort heureusement, dans cette méga fiesta des monuments, on n'a pas tout à fait oublié les arts vivants, et, comme une bonne partie du répertoire de la compagnie prend pour cadre un passé plus ou moins imaginé -non sans y glisser au passage quelques liens avec l'actualité - , c'est un w-e qui s'avère souvent pour nous assez chargé. Et donc joyeux.
       A vous y croiser donc, si le coeur vous en dit...
       PP
       17 sept: LES SOEURS PETALE St Germain en Laye (78)
       18 sept:            AGRIPPINE Jublains (53)
          - LA MARQUISE DE NOUTROY ND de Gravenchon
          - LES JOYES DU MARIAGE Verneuil sur Avre (27)