L'enfaumenteur à tranché, le donneur a donné, des cartes parfois usagées, d'autres neuves.
On s'interessera ici particulièrement à celle qui concerne notre secteur.
Après une spécialiste du patrimoine, voici un thuriféraire de têtes couronnées.
Zitrone rue de Valois ?
Pas sûr. Mitterrand le neveu est, comme le fut son oncle, un spécialiste de la nage en eaux troubles, un adepte des facettes contradictoires, un ambigü de talent qui sait que la réalité est tout sauf univoque. Ce goût de l'inter-monde nous laissera-t-il une place pour avancer nos billes, développer nos inventions, magnifier l'espace public ?
On sait que son patron ne croit aux mots que dans la mesure où ils brouillent la vue et troublent les perspectives, poudre aux oreilles lui donnant le loisir de mener par ailleurs ses desseins autocentrés.
Alors, Mitterrand grand ordonnateur des pompes présidentielles, serviteur comme tant ? ou partenaire estimé, inspiré et puissant ?
On lui sait la souplesse -mâtinée de quelques rigidités de qualité, d'ailleurs-. Il lui faudra en outre rigueur et conviction pour se faire une stature.
Faute de quoi, il risque de finir en Talleyrand de poche...

PP