Inutile d'attendre la découverte de la boîte noire pour savoir qui a causé le drame de l'Airbus de Rio. Les dates de la libération intempestive de Julien Coupat tombent parfaitement bien. Encore un sale coup des terroristes de la bande à Tarnac!
D'ailleurs, réfléchissez : Tarnac=Tarmac, Coupat=coupable, c'est aveuglant, non ?
Allo Marie ?