C'est le joli moi des mais...

Alors que les cagoules sont interdites en manif, il est fortement conseillé de mettre des masques hygiéniques.

Tout est logique et cochon qui s'en dédit.
Qu'est-ce qu'on rigole ces temps-ci! Enfin, pas tant que cela, vu qu'arrive la grande période des festivités municipales dans lesquelles nous n'avons parfois l'heur et le bonheur de glisser nos frasques entre deux sonos.
Si vous jetez un oeil sur notre calendrier, vous verrez que ce n'est pas spécialement un mois chômé pour nous, malgré la conjoncture. L'envie de fête à la tête dure. Et on ne va pas s'en plaindre.
Nous lançons par ailleurs les premiers jalons pour notre création 2010 "le THEATRE NATIONAL N'IMPORTE Où PRESENTE", qui nous donnera l'occasion de faire nos premiers pas dans le théâtre d'avant-garde. Rien que cela.
Du coup, étant fortement occupés, pleins d'envie de jouer et de nécessité de répéter, nous allons jeter sur l'actualité le regard qui convient pour ne virer barge: détaché. Le temps de la colère viendra bien assez tôt.
PP